Comment j’ai commencé à aimer la couture?

 Comment j’en suis venu à aimer la couture? Ce matin, je me suis mise à penser à mes premières expériences.  Expériences de couture, évidemment!

chemise paysanne
Cette photo provient du site de « intrigue fine apparel« .

Vous, vous souvenez-vous de votre premier projet de couture? De la première chose que vous avez cousue?  J’aimerais découvrir comment la passion de la couture est née chez-vous! Racontez-moi vos premiers projets de couture dans les commentaires. J’aurai plaisir à vous lire!

Continuer la lecture de « Comment j’ai commencé à aimer la couture? »

Elliot Avenue

MAINTENANT EN MAGASIN | ELLIOT AVENUE PAR KIRSTEN SEVIG

Tout a commencé lorsque Kirsten a acheté la maison d’Alphild sur Elliot Avenue.


« Rencontrer Alphild avec son incroyable ruche noire, son goût spectaculaire en papier peint et son amour des bijoux fantaisistes a été le début inoubliable pour les nombreuses années heureuses que j’ai passées à vivre à Elliot Avenue. Chaque motif de cette collection porte le nom d’un des personnages colorés qui ont peuplé cette maison.

Continuer la lecture de « Elliot Avenue »

Cotons laminés par Briagell Peret, Leah Duncan & Lisa Baudry


Chez Cloud9 Fabrics, deux nouvelles designers, Briagell Perret, Lisa Baudry se sont jointes à Leah Duncan pour créer cette collection unique d’imprimés laminés. Ces stratifiés faciles à nettoyer sont parfaits pour confectionner des tabliers, des étuis à cosmétiques, des imperméables, etc.

Continuer la lecture de « Cotons laminés par Briagell Peret, Leah Duncan & Lisa Baudry »

En attendant Noël !

Fébrile à l’approche de Noël ?

Pour vous faire patienter et vous gâter un peu, Coton, Flanelle & Cie vous offre chaque jour une surprise ! Vous trouverez des rabais, des liens vers des patrons et des tutoriels inédits, des points récompenses en cadeaux, …
Cliquez sue le petit père Noël que vous voyez à droite pour obtenir votre surprise.
Venez chaque jour pour de nouvelles surprises.

Mon astuces pour gérer les infolettres que je reçois

André Franquin, Gaston Lagaffe, Le courrier en retard. Dupuis. France

Avant de commencer, vous vous demandez sans doute pourquoi je vous entretiens à propos des infolettres. C’est que je pense que plusieurs ont déjà eu, au moins une fois, une réflexion au sujet de leurs abonnements par courriel.

Vous est-il déjà arrivé de penser que vous aviez trop d’infolettres ? De vous désabonner à un service pour ensuite vous y réabonner ? De supprimer la plupart des courriels sans les avoir lus ? Continuer la lecture de « Mon astuces pour gérer les infolettres que je reçois »

Livraison gratuite, les mardis de décembre

Les mardi Livraison gratuite*

Aujourd’hui 28 novembre, avec un achat de plus de 80$

  • vous devez avoir un compte à la boutique et vous y connecter.
  • passez une commande aujourd’hui*
  • utilisez le codes promo qui se trouve dans l’infolettre*

Vous n’êtes pas encore membre ? Vous voulez le devenir  ?

Créez un compte et abonnez-vous à l’infolettre !

Des questions!

N’hésitez pas à communiquer avec moi pour toutes questions, suggestions ou demandes.

*Éligible pour les commandes passées le mardi seulement.
Le code promo doit être utilisé le mardi seulement. Le coupon ne peut pas être jumelé à une autre promotion.
Pour les régions éloignées, des frais peuvent être exigés voir les Condition d’admissibilité

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Les fils de la compagnie AURIFIL, maintenant chez Coton, Flanelle & Cie

Fils à coudre Aurifil Mako 50wt

 

Les fils de la compagnie Aurifil sont faits à 100% de coton égyptien. Ils proviennent, plus précisément, du coton cultivés dans la région de MAKO en Égypte sur le Nil. Lorsque l’on veut considérer la qualité du coton, on peut faire la comparaison avec celle du vin. Différentes zones géographiques offrent des attributs différents à la matière première.

La longueur des fibres détermine la qualité du coton, et les fibres de la région de Mako utilisés par Aurifil sont longues. La solidité de ces longues fibres permet, entre autres, une utilisation sur des machines à grande vitesse. De plus, tous les Cotons Mako d’Aurifil sont mercerisés. Ce qui signifie que ce procédé qui condense les fibres augmente l’éclat ainsi que la perméabilité à la teinture.

Continuer la lecture de « Les fils de la compagnie AURIFIL, maintenant chez Coton, Flanelle & Cie »

La nostalgie des costumes d’Halloween faits mains !

Hier, je suis je suis allé dans un magasin d’une chaine à 1$ pour aller y acheter des feuilles, ou des cartons, ou du foam en feuille, n’importe quoi pour créer des éléments du décor que je veux créer. Rien ! Peut-être que le magasin a été dévalisé et qu’il ne restait rien, pourtant la section Halloween débordait d’objet de toutes sortes. Bredouille, j’ai marché à l’autre bout du mail pour acheter une « paire de souliers ». En chemin, Wow ! Un immense magasin de costumes d’Halloween tous plus beaux les uns que les autres. Surtout! Tous plus véridiques les uns que les autres. Spiderman, Batman, les personnages de Star was et plus encore . J’ai souri ! J’ai soupiré !

Continuer la lecture de « La nostalgie des costumes d’Halloween faits mains ! »

Envelopper son sandwichs dans du tissus ? Ben voyons !

Bien que je ne fais plus de lunchs à mes enfants depuis très longtemps, je n’ai jamais vraiment mis de sandwichs dans les lunchs de la famille, mais ce matin, en préparant celui de ma petite-fille Rafaelle, qui est maintenant à la maternelle, je me suis mise à réfléchir à la part de pollution que l’on crée en faisant ce geste quotidien. Que ce soit par l’utilisation de petits sacs Ziploc ou par les contenants de plastique quasi jetable Ziploc, voir même les bons et résistants Tupperware, on parle de plastique, de plastique ET DE PLASTIQUE !!! Après avoir été reconduire mes deux petits cocos à l’école et à la garderie, en route vers le travail, j’ai réfléchie à ce que je pouvais bien faire pour éviter, dans la mesure du possible, d’utiliser du plastique. Continuer la lecture de « Envelopper son sandwichs dans du tissus ? Ben voyons ! »